Le merchandising, quesaco ?

Alors, oui, je suis une passionnée du merchandising… Mais bon, qu’est ce que ça peut bien vouloir dire ?

Pour nos amis français plutôt conformistes, le merchandising se dirait merchandisage ou marchandisage ; plus facile à dire pour certaines langues non exercées, c’est vrai mais pas encore bien clair !

Selon l’Institut Français du Merchandising, le merchandising est un ensemble d’études et de techniques d’applications, mises en œuvre séparément ou conjointement par les distributeurs et les producteurs, en vue d’accroitre la rentabilité du point de vente et l’écoulement des produits, par une adaptation permanente de l’assortiment aux besoins du marché et par la présentation appropriée des marchandises.

Mais pour faire plus simple, prenons une définition encore plus simple : selon Keppner, le merchandising, « c’est le bon, produit, au bon endroit, au bon moment, au bon prix, en bonne quantité ».

Pour illustrer ce propos, prenons le cas d’un magasin alimentaire classique. Vous entrez à droite du côté des produits qu’on ne mange pas, faites vos courses, tournez comme dans un rond-point, et passez en caisse… Mais vous êtes vous déjà demandé pourquoi les magasins nous incitaient à commencer par le non alimentaire ? La réponse peut paraître évidente pour certains…

80% d’entre nous rentrent dans un magasin avec une liste de courses, c’est vrai, c’est utile. Mais, sur la liste de courses n’apparaissent que les produits indispensables, ceux qu’on ne doit surtout pas oublier ! Dès lors, comment vendre plus et mieux ? Vous arrivez donc dans le magasin avec votre caddy vide. Vide = panier pas cher ! Sur cette réflexion, les merchandiseurs de l’époque ont positionnés le non alimentaire dès votre entrée. Remplissez le caddy des choses auxquelles vous n’aviez pas pensé, le caddy est vide, pour le moment, le coût n’est pas important. Passez ensuite côté alimentaire : suivez votre liste, le panier se remplit. Vous n’avez pas encore conscience que la somme dépensée sera plus élevée que le coût de la liste de départ. Et puis, il est impératif de prendre tous les produits de la liste !

Et le merchandising comme passion, voilà un plaisir que je vous ferai découvrir par la suite sous différents angles : celui du client qui fait ses courses par exemple, mais aussi celui qui conçoit et/ou met en oeuvre ce merchandising.

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Aurelia dit :

    Hahaha je sens que je vais adorer te lire!
    Je suis la cible idéale du merchandising… ;o)

  2. Philippe dit :

    Yes voilà une géniale idée, un blog de merch !
    Il est déjà dans les favoris de mon fureteur préféré (comme disent mes amis québécois).
    Moi j’attend la suite avec plaisir, fois d’ancien responsable merch du batiment 22 à Lezennes ;-)))
    Bravo Audrey.

  3. SAURI Delphine dit :

    Argggghhh mais c’est horriiiiiiiiiiiiible pour les accros du shopping comme moi qui effectivement ne supporte pas le caddy vide, l’absence de sacs dans les mains, et puis qui se dise « trop top j’en aurai certainement besoin bientôt 😉 « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s