Faire ses courses en ligne ? Le casse tête

Grâce aux supermarchés en ligne, plus besoin de prendre sa voiture, de patienter à la caisse, ni de porter des sacs chargés de produits… Autant de promesses pour lesquelles de nombreux français se sont aujourd’hui convertis à la solution des courses en ligne.

Abandon des courses en ligne

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce type de commerce ne répond pas du tout aux mêmes exigences en terme de merchandising qu’un commerce traditionnel. La manière d’acheter d’un internaute, la typologie de produit, la fréquence d’achat imposent des normes tout à fait différentes, invisibles, presque, à l’œil nu, mais qui pourtant propose des parcours clients radicalement différents.

C’est d’une logique imparable, on va beaucoup plus souvent au supermarché qu’acheter quoi que ce soit d’autres (et oui même que les chaussures Mesdames). La récurrence et la fréquence d’achat est donc très grande et cela nécessite d’ajouter à une interface de e-commerce classique des fonctionnalités qui facilitent les choix de produits et accélèrent la prise de commande.

  1. Outil de recherche rapide : il simplifie la recherche en en réduisant le nombre d’étapes et affiche sous forme de liste triables les résultats.
  2. Mémorisation d’une liste d’achat : indispensable à un site de course en ligne, la création d’une liste d’achat permet de mémoriser une liste d’articles. Les produits peuvent également être ajoutés à la liste depuis les rayons du site.
  3. Ajout depuis la liste produit : la question peut se poser sur un site de mode ou d’électronique, mais il est évidemment indispensable de pouvoir ajouter des produits dans le panier depuis les pages rayons. Encore une fois, cela accélère la démarche d’achat en permettant de ne pas avoir à aller sur la fiche produit pour ajouter des articles parfaitement connus et identifiés par l’internaute.

Une amélioration à venir reste quand même les suggestions de produits liés à nos achats. Comme le cross merchandising des magasins qui proposent des petits toasts pour aller avec son foie gras. Amazon ou la FNAC sont de très bons exemples : acheter un livre sur une thématique de Noël et on vous proposera des disques de chants de Noël etc…

Le temps pas maintenant

C’est pourtant le rêve de tout commerçant et e-commerçant que d’être en mesure de proposer aux visiteurs les meilleurs produits du moment, en temps réel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s