Les mousquetaires à l’assaut de Bricorama !

le

Ca bouge dans le secteur du bricolage qui profite de la reprise d’activité de la construction de logements neufs et du nombre toujours élevé de transactions immobilières. Le groupement de distributeurs indépendants Les Mousquetaires (Intermarché, Bricomarché) a annoncé mercredi dernier (le 5 juillet 2017) être entré en négociations exclusives en vue de racheter Bricorama.

Dans l’univers du bricolage, Bricorama était décidément trop petit pour continuer à faire cavalier seul. Deux ans après avoir tenté, en vain, de se rapprocher de Mr.Bricolage, le groupe, fondé en 1975 par Jean-Claude Bourrelier, a décidé de céder ses principaux actifs au groupement des Mousquetaires.

000222471_illustration_large

Le nouveau groupement de Bricomarché, Brico Cash et Bricorama devrait ainsi donner naissance au nouveau numéro 3 du secteur avec 14 % de parts de marché derrière Leroy Merlin et Castorama. Il passerait ainsi devant Mr.Bricolage qui vient de se lancer dans un grand chantier de modernisation.

Quid de l’opération ?

L’opération financière se joue entre :

  • d’un côté, ITM Equipement de la maison, la branche bricolage du groupement des Mousquetaires – maison mère d’Intermarché – qui regroupe Bricomarché et l’enseigne low cost Brico Cash
  • et de l’autre, Bricorama SA, société qui regroupe, entre autres, 107 magasins Bricorama intégrés et 57 franchisés, en France pour l’essentiel, mais aussi en Espagne. 164 points de vente sont concernés. L’accord porte également sur un bureau de sourcing appartenant à Bricorama.

Qu’est ce qui profite à qui ?

negociation-infructueuse-588x330Une belle opération pour Jean-Claude Bourrelier, le patron-fondateur de Bricorama, qui avait arpenté les plateaux et les salles de rédaction il y a deux ans pour défendre l’ouverture de ses magasins le dimanche. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, mais porte sur un périmètre représentant un chiffre d’affaires de l’ordre de 500 millions d’euros, est-il précisé. Jean-Claude Bourrelier conserverait également la rente que constitue la propriété des murs des points de vente.

Pour le groupement des Mousquetaires, l’opération vise à faire franchir un cap à son pôle bricolage. Avec les magasins Bricorama, celui-ci occupera 14 % du marché français du bricolage (10,1 % pour Bricomarché et Brico Cash, 4 % pour Bricorama). Le nouvel ensemble prendrait une position d’incontestable numéro 3 derrière les géants Adeo (Leroy Merlin, bricoman, et weldom) et Kingfisher (Castorama et Brico Dépôt) qui trustent 72 % des ventes de matériel de bricolage dans l’Hexagone. ITM Equipement de la maison passerait devant Mr.Bricolage, son grand concurrent des villes moyennes.

Arrivée dans les grandes agglomérations

L’intérêt de ce rachat pour les Mousquetaires est de pouvoir renforcer sa présence physique dans les grandes agglomérations, particulièrement en région parisienne, un territoire que les indépendants ont généralement du mal à pénétrer par eux-mêmes. « C’est une orientation stratégique pour l’ensemble du groupement des Mousquetaires, y compris pour Intermarché, que d’être présent dans les grandes agglomérations », confirme Didier Duhaupand, président de la société Les Mousquetaires, qui précise que l’opération trouvera son financement « dans l’enveloppe annuelle de 1 milliard du groupement ».

Ce rapprochement doit permettre  » de pérenniser les points de vente intégrés et franchisés  » de Bricorama, et de renforcer le développement de Bricomarché et de Brico Cash, notamment autour des centres urbains. « Fort de cette envergure, le nouveau groupe serait en meilleure position pour maintenir le cap du développement dans un marché fortement concurrentiel, répondre aux défis du commerce en ligne et offrir un service toujours amélioré à ses clients», estiment les Mousquetaires.

 » La dimension du nouvel acteur associerait des enseignes complémentaires, à la fois en ce qui concerne le maillage géographique mais également pour les concepts de vente, prioritairement axés sur la proximité « , font valoir Les Mousquetaires et Bricorama.

Les deux réseaux – Bricomarché et Bricorama – s’avèrent donc complémentaires, ce qui facilitera le passage devant l’Autorité de la concurrence. En exigeant de nombreuses cessions de magasins, celle-ci avait fait « capoter » le rapprochement de Kingfisher et de Mr.Bricolage. Chez les Mousquetaires, on précise aussi que les Bricorama intégrés seront progressivement cédés à des exploitants indépendants, conformément à la philosophie du groupement.

Et pour les salariés ?

Cette annonce a été communiquée aux représentants du personnel mercredi en fin d’après-midi. « C’est une surprise car l’information avait été bien gardée, bien cachée », a expliqué Alain Laisné, délégué central CFDT chez Bricorama France en ajoutant : « les salariés vont être surpris et choqués dans cette période où ils vont être en vacances, personne ne s’attendait à cette cession éventuelle de notre entreprise. » La question est maintenant de connaître l’avenir des 3 000 salariés de Bricorama. Réponse le 17 juillet, lors du prochain Comité central d’entreprise.

Tout le parc des magasins n’étant pas au plus haut de leur forme, faute d’investissement et face à une concurrence féroce, le rachat par Bricomarché entrainera probablement des fermetures, comme c’est souvent le cas dans ce type d’opération. On ne garde pas 2 sièges, on ne garde pas des magasins trop de proximité… etc. L’opération reste aussi soumise à l’approbation de l’Autorité de la concurrence, mais les deux groupes espèrent une finalisation  » à la fin du dernier trimestre 2017 « .

Affaire à suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s